Les ateliers du Club de La Borde

À La Borde, le terme ateliers englobe, les activités artistiques, ludiques et corporelles, mais aussi les activités du quotidien, du ménage à la cuisine, aux présences dans les infirmeries. Chaque être humain est considéré comme un être singulier, et social, surtout s’il est désocialisé. Ces deux dimensions sont prises en compte dans le traitement. Car plus l’être humain souffre, plus il se renferme, sa maladie le coupe d’autrui et de la réalité. D’où l’importance du Club, de ses ateliers, de ses réunions, qui sont autant de lieux de rencontre… Rencontre avec une matière, une technique, d’autres personnes, étayée par la liberté de circulation; circulation d’un lieu à l’autre – inverse de l’errance – favorisant la circulation de la parole.

Afin de se faire une idée de la richesse ces relations, nous retranscrivons le témoignage d’un patient sur une séance du Club :
« Je suis allé dans le grand salon, j’étais parmi les premiers. Le S. C. A. J. a été fait par F. Je ne me souviens plus de la place des gens qui se font plutôt neutres maintenant et prêts à se mettre du côté du plus fort. Mais j’ai retenu ceci, c’est qu’ E. a demandé bien sincèrement pour R. de l’aide au poulailler et que cela n’a pas été mal accueilli du tout. Il a proposé l’équipe de gymnastique. N. appuyait dans ce sens. Elle a aussi proposé le nettoyage de la grande serre, mais bien que cette idée ait souri à G. qui semble être avec nous et la vie (les événements des derniers temps lui ont été profitables), qu’il y ait eu peu d’opposition, cette idée n’a pas été retenue. Cette question doit être reposée aujourd’hui. F. a été contre et a donné des arguments qui sont peut-être valables. Je crois que c’est à ce moment-là que V. a parlé de sabotage ou peut-être après, mais en tout cas, elle a parlé à un certain moment, de sabotage. Il y a eu une certaine discussion à propos de volley-ball et d’autre chose. Enfin, pour régler les horaires des différentes activités, car aujourd’hui, il y avait cinéma, F. a dit quelque chose comme « débrouillez-vous ». Au sujet de R. et du poulailler. F. a eu de l’ironie à. propos de l’équipe de gymnastique, et quand quelqu’un a parlé de grillage. Tout cela est impossible à retranscrire, il eût fallu être là pour le constater. N. s’en aperçut et F. aussi qui était près de moi. Ça les a impressionné je crois » (www.laborde).

Il faut étudier de près les articulations nécessaires qui permettent au groupe d’accueillir « l’Insolite, l’Enigmatique, l’Etrange » (J. Oury)… Car l’essentiel de tout ce travail réside dans la maîtrise progressive de tous les échanges : échanges de marchandises, langage, échanges sexuels. Le Club permet de spécifier toute une gamme de réunions, mais celles-ci n’ont de sens et d’efficacité que si elles reposent sur un système d’échange de marchandises. C’est une loi fondamentale qu’on ne peut pas transgresser.

On est toujours surpris de la rapidité avec laquelle des malades, même très difficiles, s’intègrent dans la vie du Club et dans les ateliers. Quelquefois immédiatement dès leur arrivée. Que se passe-t-il ? Sorte de loi d’action de masse ? Accrochage par de multiples « significations » inconscientes, indices de réseaux d’échanges variés ? Résonance existentielle dans l’individu d’un certain « historial » du groupe, le branchant spontanément dans le « Ayant-été avenir » (Zukünftig gewesende).

« Il faut trouver un moyen d’élargir l’efficacité des relations humaines qui se développent dans un Centre Psychiatrique. Il nous semble que la technique du Club intra-hospitalier, si elle est maniée par une équipe médico-administrative consciente de ces problèmes, en est une, et peut-être la plus précieuse que nous connaissions jusqu’à aujourd’hui. » (Jean Oury, www.laborde).

(Extraits de « Tout ce que tu fais pour la personne sans la personne,
tu le fais contre la personne » J. Godebski, L’Harmattan 2015)

Ateliers-psychothérapie-Institutionnelle-godebski-psy-nimes
Psychothérapie Institutionnelle

Des vidéos prises sur le vif des ateliers et conférences sont disponibles sur la chaîne :  Jean Godebski – You Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *