Une clinique en acte : la coupure

« Le Nom-du-Père ne tient plus le haut de l’affiche, la vérité n’est plus le fin mot, le son résorbe le sens, il n’est de trauma que de Lalangue, la jouissance prévaut sur le signifiant, l’interprétation vise la coupure sans négliger l’équivoque, une docilité à l’irréductible doit advenir »
Marc Lévy (psychiatre, psychanalyste, membre de
l’Ecole de la Cause Freudienne)

Premier acte d’un psychanalyste pour se dégager des « broderies du symbolique » (découverte d’un sens qui relance de nouvelles interprétations qui produit un nouveau sens, indéfiniment) : la « coupure ».

Très tôt dans son enseignement, et dans sa pratique, Lacan a senti l’obligation de faire coupure… D’arrêter le blabla, cette propension du parlêtre à générer du sens sur le réel hors sens. Une question, un silence peut faire coupure… Certains analystes n’hésitent pas à montrer leur désintérêt, lisent, se lèvent, arrosent leurs plantes, s’endorment… Lacan par exemple comptait ses billets, ce qui était doublement provocateur.

Dès les années 1950 (motif de la scission de 1953 puis de 1963), Lacan pratique la séance à durée variable. Plus que s’arrêter sur une signification particulière, la séance à durée variable, comme plus tard la séance courte voir la non séance, vise à une coupure dans le réel. « Merci, au revoir, à la semaine prochaine » : plus que des mots, c’est le signal d’un ordre, d’un acte : levez-vous, partez ! Dans la pratique, ce n’est pas sur quoi la séance s’arrête, mais l’effet même de cet arrêt, de cet acte, qui intéresse Lacan : rébellion, soumission, interpellation, acceptation… Et toutes les questions que cela entraîne : Pourquoi suis-je en analyse ? Qui est ce type en face de moi ? Il m’aime, il me déteste ? Je l’aime, je le déteste ? Pourquoi je lui donne tel sens ?

(Extrait de « Le tout dernier enseignement de Lacan »
J. Godebski, L’Harmattan 2015)

coupure-dernier-enseignement-lacan-godebski-psy-nimes
« Le tout dernier enseignement de Lacan »

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vidéos prises sur le vif des ateliers et conférences sont disponibles sur la chaîne :  Jean Godebski – You Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *