Jeux Lacaniens : L’objet a ?

Qu’est-ce, pour vous, l’objet a ?

Bonjour… Pouvez vous me laisser en commentaire ou message privé (sur ma page Facebook), en deux trois phrases : Qu’est-ce que pour vous « l’objet a » ?

Entre paroles d’initiés et vulgarisations sauvages, le malentendu prospère… Evidemment ! Quelques commentaires sur les réseaux sociaux suffisent à comprendre l’étendu de l’incompréhension mutuelle… Et sa fonction essentielle… Peste ! Le langage est, lui aussi, toujours manquant… Et c’est pour cela que nous parlons sans cesse… Saperlotte !

Objet a-lacan-psy-godebski-nimes-jeu
Jacques Lacan : D’un discours…

« Je suis un traumatisé du malentendu. Comme je ne m’y fais pas, je me fatigue à le dissoudre. Et du coup, je le nourris. C’est ce qui s’appelle le séminaire perpétuel. »
« Et il n’est pas prêt de finir, précisément parce que je ne m’y habitue pas, à ce malentendu ».
« Je dis que le verbe est inconscient, soit malentendu »
« Quand à la psychanalyse, son exploit, c’est d’exploiter le malentendu. Avec, au terme, une révélation qui est du fantasme. »
« De traumatisme, il n’y en a pas d’autre : l’Homme naît malentendu. » (Jacques Lacan, Le malentendu, 10/06/1980)

Je publierai ici toutes les contributions personnelles sur l’objet a… Dans la mesure où elles seront lacaniennes… Sapristi !

Formation Psychanalyse Objet @ : objet cause du désir

Christine Duhautois : L’objet de la discorde  Objet cause du désir car manquant, innommable, présupposé, source d’une mise en branle au but incertain, Yin au Yang adossé…

Lou Andrea Voilà ce petit dessin résume bien . L’objet a , ou ce que j’en ai compris est un objet partiel , ce qui manque pour faire un tout ou pour éprouver une éphémère complétude !

Objet-a-jean-godebski-psychothérapeute-psychanalyste-nimes-gard
Objet a ?

Nana Tamega Keita L’objet@ représente l idée? Vers laquelle on court, ou qui nous absorbe ? Il faudrait la révéler ? Ou la protéger?  l’objet@ pourrait être l’éternité ? 😊💡

Carole Outlerg l’objet a est le paradis perdu, le tout, l’objectif du plein vers lequel on trace le chemin, en vain, avec parfois l’illusion fantasmée de le trouver d’ou le surgissement éphémère de sa jouissance

Marie Christine Saldana L’objet «a » c’est quelque chose après quoi le sujet court et qui n’a jamais existé ! Maman le sujet pense qu’il l’a perdu !

Anne Debonnel L’objet de notre incomplétude. Le manque dont on demande à l’Autre de nous rendre compte. Un objet qui n’existe pas il n’a jamais été signifié…

Richard Abibon : l’objet a est une notion très mal définie chez Lacan puisque de nombreuses définitions et usages en sont contradictoires, tantôt réel tantôt imaginaire… Essentiellement l’objet a reste un tour de passe passe pour supprimer le phallus et la castration de la théorie. Une des définitions de l’objet a est en effet : « le phallus quand il est absent ». Mais du coup , par exemple dans le schéma optique, le dit phallus a disparu et la castration avec.

Bénédicte Matéos Objet de la toute première satisfaction, cause des désirs à jamais perdu, que l’homme ne cesse d’essayer de boucher, un manque du côté de l’être, lié structurellement à un moi que je ne pourrai jamais combler, le désir est toujours relancé générant conflits et angoisses.

Francine Godin : La cause du désir. Ce qui vient border le trou de la jouissance.

Kamille Heraclide C’est l’objet du désir. Et plus précisément, c’est l’objet cause du désir. Le sujet ne peut en trouver que des substituts, et c’est en cela que l’on dit qu’il est toujours déjà perdu. L’objet a, c’est le reste de jouissance. Lacan articulé ce concept au fantasme fondamental car le sujet est déterminé par le fantasme (Séminaire XI). Ce fantasme constitue l’assise de l’être du sujet, il permet d’orienter son désir. D’ailleurs, dans la psychose, Lacan précise que l’échec de la métaphore paternelle empêche le fonctionnement de l’objet a comme cause du désir et produit une carence du fantasme fondamental. Le sujet psychotique a « l’objet a dans sa poche », car il n’a pas cédé cette part de jouissance… Je pense que pour comprendre ce concept d’objet a, il faut déjà saisir ce qu’il entend par métaphore paternelle, fantasme fondamental et structure subjective. À partir de là, les liens sont plutôt simples à faire…

Godebski Jean L’objet a est l’objet cause du désir. Dans son tout dernier enseignement, Jacques Lacan le désigne comme un bout de Réel… Comme un vide ! Un vide que l’on doit combler bien sûr… Un vide cause du désir… Vertuchou !

Des vidéos prises sur le vif des ateliers et conférences sont disponibles sur la chaîne :  Jean Godebski – You Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *