Teasers La Minute Psy : Le Nom du Père – Radio Nîmes

La Minute Psy… Quatre présentations de l’émission L’Heure du Psy : Le Nom du Père, de Jean Godebski Psychanalyste. Diffusion le Mardi 28 Août 2018 à 11H  sur Radio Nîmes 92.2 ou radionimes.fr

Le dernier mardi du mois, je vous propose une nouvelle émission sur Radio Nîmes  : L’heure du Psy. Mardi 28 Août à 11h, nous poursuivrons notre éclairage sur la fonction paternelle… J’ai intitulé cette émission : Le Nom du Père.

Après avoir évoqué la fin du patriarcat, le complexe d’Œdipe, le rôle possible des nouveaux pères par rapport à la pulsion de mort, les post-freudiens et l’importance de la relation mère / enfant… Avec Lacan, nous revenons en force sur le Père, ou plutôt sur la fonction paternelle qu’il nomme : Le Nom du Père.


La minute Psy :  La Forclusion du Nom du Père

Jacques Lacan, dès le début de son enseignement, s’est posé comme le successeur de Freud… Celui qui l’avait lu et avait compris son génie.

Reprenant la fonction paternelle et pour affirmer son importance, il invente un concept : La Forclusion du Nom du Père.

Forclos est un terme juridique qui signifie hors délai. Le Nom du Père est sa conception de la fonction paternelle, qui mélange tout autant la référence biblique Dieu le père que sa fonction de nomination : le père est celui qui donne le nom.

La forclusion de Nom du Père signifie que si la fonction paternelle n’a pu s’inscrire à son heure dans le développement de l’enfant… Elle ne s’y inscrira jamais. N’est pas fou qui veut… Est fou celui qui n’a pas eu de fonction paternelle dans son enfance…. C’est la marque même de la psychose… Fichtre.


La minute Psy : Les Noms du Père

A la suite de Freud, Jacques Lacan reprend longuement la fonction paternelle qu’il nomme : le Nom du Père… Référence explicite au Nom du Père (du fils et du saint esprit), mais aussi plus prosaïquement au Nom qu’il donne : je porte le nom de mon père. Le Nom du Père, c’est non seulement une nomination mais aussi un destin, une façon de faire dans le monde : une maison, un parcours professionnel, une famille… Ou pas ?

Mais très vite, Lacan va désolidariser la fonction paternelle et le père. D’abords par un pluriel : les Noms du père… Ce qui laissent présager que beaucoup de gens peuvent avoir cette fonction. Et puis en changeant carrément de registre, d’appellation : Les Signifiants Maîtres. C’est à dire qu’une idée, un travail, un traumatisme… Beaucoup de signifiants peuvent remplir la fonction du Nom du Père… Peuvent interférer dans chaque destin singulier… Bigre.


La minute Psy : Le langage

Si le père est celui qui porte la loi, sépare l’enfant de sa mère et l’ouvre au monde… Il n’est pas le seul. Avant le père, et de façon beaucoup plus prégnante, importante et singulière, il y a un autre agent… Le langage. Le langage est porteur de ses lois (sa grammaire) mais aussi de la loi, puisqu’il est porteur du sens. Avant lui tout reste magma, informe, non formulé… Notre façon de se débrouiller avec le langage, détermine non seulement notre rapport aux autres (notre ouverture), mais plus singulièrement notre façon d’aller dans notre vie, d’en jouir.

Mon langage participe bien lui aussi à mon destin… Diable.


La minute Psy : Notre jouissance comme boussole

Le Nom du Père, Les Noms du Père, les Signifiants Maîtres… Jacques Lacan participe à son tour à la fin du patriarcat… Non seulement il abandonne le père comme agent principal de la fonction paternelle, mais il laisse tomber aussi sa fonction. En effet, dans son tout dernier enseignement, le Nom du Père n’est plus le marqueur d’une frontière entre psychose et névrose, entre folie et normalité… Car tous le monde délire ! En fin de compte, ce qui donne du sens à notre existence, ce n’est plus Dieu, notre père ou l’argent… Mais bien nos symptômes, nos traumatismes d’enfances… On délire tous, et notre boussole devient notre jouissance… Lol.

Retrouver  les quatre teasers La Minute Psy de l’émission Sans père et sans repère ? sur ce site : Cliquer ici

Ou sur Jean Godebski – You Tube Radio

Psychanalyste-nimes-godebski-radio-nimes-minute-psy
La Minute Psy : Sans père et sans repère ? 

Mardi 28 Août 2018 à 11H… Jean Godebski Psychanalyste :
L’Heure du Psy : Le Nom du Père. Podcast sur ce site après l’émission.

Des vidéos prises sur le vif des ateliers et conférences sont disponibles sur la chaîne :  Jean Godebski – You Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *