Parlons Psy, émission radio

« Parlons Psy » émission radio du 18 juin 2015
De Abram Coen avec Jean Godebski Psychanalyste à propos de son ouvrage : « Le tout dernier enseignement de jacques Lacan, un renouvellement de la clinique ? »

« Le tout dernier enseignement de Lacan est un vaste sujet est en train de de se construire actuellement. Depuis la publication par J. A. Miller en 2005, du 23ème Séminaire de Jacques Lacan (Le Sinthome), on commence à appréhender le « Tout Dernier Lacan ». Il renouvelle complètement la psychanalyse, nous la fait penser autrement. Il apporte des éléments nouveaux, une nouvelle pratique… quelque chose de différent qui maintient en vie la psychanalyse.

Comme le Réel, nos existences n’ont aucun sens… Mais il faut bien que l’on y trouve du sens, les « illusions nécessaires » disait Freud. On veut être, par exemple, animateur de radio ou psychanalyste… On donne un sens, et si on est heureux, ça se passe bien.
On arrive sur un divan, car quoiqu’on fasse, dans toute vie : ça manque toujours ! Il n’y a pas de rapport de sexuel, pas de rapport du fusion, de complétude… Comment l’accepter ? Ce manque construit notre désir et finalement nous fait aller dans la vie… C’est quand on a du mal avec ça que l’on vient voir un psychanalyste. Comment ne pas être écrasé par ce manque mais en faire quelque chose… Comment le rendre fécond, ne pas toujours répéter mais au contraire aller vers des choses nouvelles qu’on ne connaît pas…

La psychanalyse joue avec le deuil , car c’est un deuil de ne plus croire que quelque chose (ou quelqu’un) va nous combler… Accepter pleinement le fait que le manque est une bénédiction.

La psychanalyse est une dynamique… Passer l’état de victime par exemple (c’est la faute des autres, de la crise, des immigrés, de ma femme ou de mon mari…) pour dire : j’ai quelque chose à y faire de ma vie… Je peux prendre en main mon bonheur, travailler à mon bonheur.

Le grand mot du tout dernier Lacan c’est la jouissance. Les choix que nous faisons, les répétitions que nous faisons c’est parce que cela nous fait jouir… Pour écouter, c’est par ici :