Conférence : La mère suffisamment bonne…

Conférence : La mère suffisamment bonne… Jeudi 11 janvier à 19h30 au Petit Théâtre de la Placette, Nîmes –

Avec le complexe d’Œdipe et de Castration, Freud plaçait la séparation mère-enfant au centre de la psychanalyse… Et d‘une possible autonomie psychique. A sa suite, Mélanie Klein, Donald Winnicott et surtout John Bowlby (la théorie de l’attachement) faisait de la relation maternelle l’architecte même de nos structures psychiques. Corps à corps précoce, exclusif, refoulé, lieu de tous les fantasmes et des plus sévères traumatismes (pulsion de mort !)… Que peut-on en dire aujourd’hui, à l’heure où s’efface le patriarcat en occident ?

conférence : la mère jean godebski
Margarita Sikorskaia Image of a Mother

Après une définition de la fonction maternelle (Un nourrisson ça n’existe pas ; La mère crée le désir de l’enfant ; Un processus de dé-fusion), nous nous attacherons à comprendre les tenants de la « relation d’objet » (M. Klein, D. Winnicott, J. Bowlby…) qui mettent la relation mère-nourrisson (et donc le comportement maternel) au premier plan de la construction psychique de l’enfant… Puis nous effectuerons nous aussi, ce « retour à Freud » prôner par J. Lacan qui remet les causes structurelles (Phases orales, annales et génitales ; Psychose, perversion et névrose ; Complexe d’Œdipe et de castration ; Loi du langage ; Transgénérationnel ; Jouissance…) au centre de la construction psychique de tout être parlant. Nous conclurons cette première approche « Une mère suffisamment bonne… Mais pas trop !? » sur la reconnaissance de cette pulsion de mort définie par Freud dans « Malaise dans la civilisation » et son destin différencié selon la fille ou le garçon… Thèmes de ces conférences de Nîmes au Petit Théâtre de la Placette, à 19h30 les trois derniers jeudi de janvier 2017… où j’espère vous retrouver.

Illustration de la conférence : la mère suffisamment bonne…
Arno : Dans les yeux de ma mère

Conférence La mère suffisament bonne Jean Godebski Psychanalyste Psychothérapeute
Arno : Dans les yeux de ma mère

Participation aux frais libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *