Un Abandonnique… Corbleu !

« Un abandonnique… Corbleu ! » est la première partie de ma conférence « Passions et solitude, deux symptômes d’une structure abandonnique ? »… Où je raconte d’où viens « ma structure abandonnique » ? Car si nous voulions rester dans les clous de la théorie freudienne, nous devrions sans doute dire : Structure névrotique, symptômes abandonniques… Car nul part en vérité, il est question en psychanalyse de structure abandonnique… Peste !

Néanmoins, j’ai tenu à conserver ce terme de structure pour souligner l’impossibilité d’en sortir… De changer de mode de jouissance… Ce qu’un bon lacanien averti appellerai sans doute son Sinthome… Ce qui reste, malgré tout, des symptômes… Même après des années de divan (où d’autres thérapies !)… Même après la fin de son analyse… Mega-peste !

Abandonnique-corbleu-passion-solitude-conférence-psy-godebski-nimes
Egon Schiele Amitié 1913

Car c’est bien lors de ma propre analyse, débutée vers 35 ans, que j’ai pu comprendre mes répétitions outrageuses et leurs causes… Cette fameuse structure abandonnique. Déminer la bombe d’un abandon précoce (en l’occurrence une mère parti quand j’avais quatre ans !), la douleur refoulée, et le désir qui depuis m’habite : Qu’elle revienne ! Évidemment pour assouvir cette jouissance « ultime », il me fallait bien en passer par la compulsion de répétition si chère à Freud… Plus de quarante ruptures amoureuses… Fatalitas !

Dix ans sur un divan, plusieurs fois par semaine… Cinq ans après la « traversée de mon fantasme »… Je me coltine encore ma structure (mon sinthome ?), mes répétitions, ma jouissance… Et bien que j’en souffre moins, bien que je puisse m’investir dans d’autres domaines (notamment professionnel) que la passion impossible… Bien qu’il me semble aimer ma compagne pour ce qu’elle est, et non pour sa capacité à partir… Je suis toujours aussi surpris par l’actualité de ce traumatisme d’abandon, sa récurrence et ses maux… Vertuchou !

Dans la deuxième partie de cette conférence , « Structure abandonnique… Un fantasme ? » j’expliciterai mes sources et les contours de mon fantasme de structure… Car la complexité d’un être humain, tout abandonnique qu’il soit, sera toujours singulière… Fichtre !

abandonnique-corbleu-conférence-psy-godebski-psychanalyste-nimes
Conférence Passions et Solitude, Nîmes 2018

Des vidéos prises sur le vif des ateliers et conférences sont disponibles sur la chaîne :  Jean Godebski – You Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *